L’histoire de la lagune de Thau

L’étang de Thau, la plus grande lagune côtière méditerranéenne d’Occitanie

La lagune de Thau, ou étang de Thau (d’après l’occitan estanh) fait partie d’une série d’étangs côtiers méditerranéen. Sa surface de 7500ha fait d’elle la plus grande lagune d’Occitanie.

L’étang de Thau se distingue par sa profondeur moyenne de 5m (contre moins de 2m pour les autres étangs). Sur un tiers de sa superficie la profondeur dépasse dix mètres. La fosse de la Vise, d’où est capté l’eau thermale de Balaruc les bains, atteint 32m de profondeur.

La formation de la Lagune

Sa formation est le résultat du contre coup de la poussée des monts de la Gardiole, du mont Saint Claire de Sète et par la chaine des volcans venant du Massif Central se terminant au cap d’Agde. Le plissement de la plaque continentale a formé une vallée en dessous du niveau de la mer.

Il y a 10 000 ans à la fin de l’ère glaciaire la vallée s’est retrouvée sous le niveau de la mer et s’est remplit. Cependant la présence des deux reliefs à ses extrémités a gênée les mouvements de l’eau et surtout des sédiments. La mer, trop faible l’été face à cet obstacle, a progressivement déposé un banc de sable formant un banc de sable de 11km de long et 1 à 2 de large, le Lido.

Vue sur le lido. crédit photo: Christian Ferrer

Les scientifiques ne savent pas précisément quand la lagune s’est fermée, mais des indices indirectes, comme la spéciation des hippocampes de la Lagune de Thau semble indiquer que le phénomène est assez ancien, de l’ordre de 6000 ans.

Les ouvertures vers la mer, les Grau

D’après les archives des passages ou Graus (Grau du Quinzième, Grau du Rieu, Grau de Pisse Saumes) aurait perduré jusqu’au 17ième siècle et une partie du delta de l’Hérault aurait transité par l’étang.

Le Grau de Pisses Saumes fut le dernier à disparaitre. D’abord élargi sous l’occupation pour stopper un éventuelle charge de char d’assaut, il fut transformé en canal des Allemands entre 1971 et 1973.

Aujourd’hui la lagune, où débouche le canal du midi et le canal du Rhône, est ouverte sur la mer via le canal royal à Sète et le Grau de Marseillan.

L’histoire de la lagune de Thau

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Retour en haut