Les huitres, riches en bons nutriments et pauvres en calories

huitres de Bouzigues

Quels nutriments apportent les huitres? Sont elles riches en calorie?

ouverture d'huitre chez ostréisud

Les huitres sont réputées bonnes pour la santé du fait de leur richesse en nutriments et minéraux. Mais que contiennent elles vraiment? Je vais vous présenter leur composition et ses vertus.

Les huitres, riche en protéine et en oméga 3

Les huitres (la chair seule) sont composées de 83% d’eau, de 7 à 9% de protéines, de 3 à 4 % de glucides, et de 1,5 à 3% de lipides. Toutefois ces valeurs sont variables, elles dépendent de l’état d’engraissement de l’huitre. En effet plus une huitre est charnue, plus elles accumule des réserves sous forme de glycogène et de lipide. Ainsi l’huitre est un aliment riches en protéine, pauvre en glucide et moyennement riche en graisse.

huitre naturel de Thau

Les nutritionnistes reconnaissent que les huitres sont particulièrement riche en lipides de très bonne qualité, les fameux oméga 3. Les oméga 3 participent au bon fonctionnement des systèmes nerveux, immunitaires, hormonaux et circulatoires. Ils protègent notamment des maladies cardiovasculaires en réduisant la tension artérielle, les triglycérides sanguins et la formation des caillots sanguins. De plus consommer des oméga 3 marins permet de rééquilibrer les régimes alimentaires trop riche en graisse d’animaux terrestre riche en oméga 6.

Consommer quotidiennement une douzaine d’huitres de Bouzigues de taille 3, bien charnue, vous apporte suffisamment d’oméga 3 pour vous faire bénéficier de la totalité de leurs bienfaits.

La richesse en micronutriments des huitres

Les micronutriments sont les vitamines et les minéraux. Les huitres en sont très riches. Déguster une huitre de taille 3 suffit pour combler vos besoins de vitamine B12 ! Une douzaine vous apportera au moins 2% de vos besoins en vitamine A, 6% des vitamines C, 10% des vitamines D,E, B1, B2 et B5, 46% des B3, 7% des B6, 2% des B9.

Au niveau des minéraux les huitres sont particulièrement généreuses. Pour combler vos besoins de zinc, cuivre, sélénium et sodium une douzaine de numéro 3 suffit. Six de plus et vous aurez votre ration quotidienne d’iode. Les huitres apportent aussi du calcium, du phosphore, du magnésium, du potassium, du fer et du manganèse en quantité plus modeste. Le seul bémol est leur richesse en sel, 1,5g par douzaine.

Poches d'huitres de Bouzigues

Pourquoi les huitres sont parfois laiteuses?

Les huitres laiteuses sont simplement en période de reproduction. Elles accumulent des œufs ou de la laitance dans leur glande reproductrice. L’huitre va maigrir et devenir plus translucide. Durant ce processus naturel le gout de l’huitre va changer. Bien que la plupart des consommateurs n’apprécient pas les huitres laiteuses, d’autres les recherche activement.

Quand l’huitre est prête à pondre la laitance deviendra liquide, c’est là l’origine de l’appellation “laiteuse”. La ponte des huitres est synchronisée, les huitres attendent un évènement (coup de chaud, orage, pleine lune) qui va les déclencher. Après la ponte les huitres sont très maigres, elles ont surtout le gout d’eau de mer.

Dans l’Étang de Thau la maturation commence au mois de mai et plusieurs pontes s’enchainent jusqu’à fin aout. Ensuite un à deux mois de repos sont nécessaire pour que les huitres retrouvent leur qualité optimale.

Les huitres charnues, les spéciales

Si les huitres sont toujours pauvres en graisse, d’où vient l’expression “huitres grasses”. Néanmoins les huitres spéciales accumulent effectivement des réserves. Plus charnues, elles sont riches en glycogène, un sucre complexe. C’est justement ce sucre qui lui donne son fameux gout de noisette.

Pour y parvenir il faut deux conditions. Qu’elles soient bien nourris et surtout empêchées de grandir trop vite. Dans l’Etang de Thau la nourriture est presque toujours abondante, mais pour obtenir des spéciales bien charnues il faut réaliser des exondations pour ralentir leur croissance et les obliger à faire des réserves.

Les huitres, riches en bons nutriments et pauvres en calories
Retour en haut